911
Portrait

Clément

Je veux inspirer les jeunes pour qu’elles réalisent leur plus beau potentiel ! (*)

*La forme féminine est adoptée pour simplifier la lecture. Le masculin est systématiquement inclus.

 

Mon intention : Toutes dignes de réaliser son plus beau potentiel !

Je crois que nous avons toutes la capacité et le droit de vivre intensément et de nous épanouir !

Je crois que les connexions nous rendent vivantes ; que la qualité des liens que nous entretenons avec le monde, avec nous-même et les personnes qui nous entourent déterminent notre capacité d’action et nos succès.

Je crois que le bien commun (celui du groupe) et le bien individuel sont liés ; mieux, qu’ils dépendent l’un de l’autre.

Tout ce que je fais, je le fais donc pour régénérer la qualité des connexions des personnes, avec elles-mêmes, entre elles et avec le monde. J’aide ainsi les individus et les groupes à rêver grand, créer du sens et s’épanouir, à savoir réaliser leur plus beau potentiel !

Ma pratique : Régénérer les connexions : l’idéation, l’organisation et les modèles mentaux.

Ma spécialité : les connexions !

  • Connecter les idées, les événements et les choses : C’est l’idéation.
  • Connecter les gens : c’est les dynamiques de groupes et le dialogue.
  • Connecter les personnes et le monde : c’est les modèles mentaux, nos représentations et l’expérience.

 

Comme un ingénieur, j’aime observer et comprendre les relations de cause à effet, les fonctionnements et les rouages de machines complexes.

Comme un designer, j’aime jongler avec les idées et faire émerger de nouveaux possibles. J’imagine, visualise les concepts, les événements et les informations et les agence pour leurs donner sens. J’aime lorsqu’un modèle permet de lire le réel avec un sens nouveau et offre une expérience renouvelée.

Comme un jardinier, je prends soin de ce qui m’entoure comme d’un organisme vivant. Je ne peux « tirer » sur une plante pour la faire grandir. Je concentre mon attention sur les conditions favorables et je prends soin du sol. J’aime la surprise et l’émerveillement lorsqu’une plante grandit, qu’une graine dévoile son potentiel.

Comme un membre d’une équipe, je m’engage dans un système dont je fais inexorablement partie. Ma réussite est celle du groupe et des autres. Je travaille l’effet que mon environnement a sur moi et l’effet que j’ai sur lui. J’aime me savoir lié. J’aime lorsque les connexions sont puissantes. J’aime le sentiment d’appartenance et d’engagement collectif. J’aime lorsque la victoire est partagée, qu’elle englobe la victoire de chacune des parties prenantes !

Mon parcours : des connexions multiples

Cette motivation et ces modes de fonctionnement constituent le fil rouge de mes engagements professionnels :

Après des études de théologies, j’ai servi à manger et accueilli les plus démunis à la Soupe Populaire de Lausanne (Fondation Mère Sofia). En tant que responsable-adjoint, j’ai encadré l’équipe bénévole (80 personnes/semaine) pour assurer la logistique nécessaire au service quotidien de 150 repas et l’accueil des bénéficiaires.

Civiliste, j’ai servi la communauté homosexuelle en animant le pôle communautaire de l’association Dialogai à Genève. J’y ai organisé des événements festifs et culturels, dynamisé l’activité associative offrant à chacune un espace d’accueil et de rencontre ouvert sur le quartier. Ceci a permis aux membres d’améliorer leur vie sociale et a soutenu la mission de l’association : l’intégration des homosexuels dans la société en tant que citoyennes à part entière.

L’année suivante, j’ai co-créé et co-géré le K36 (bar confidentiel et club nocturne) pour offrir un espace nocturne, sécurisé et vivant aux personnes LGBTIQ&friends.

Après un détour par la neige dans l’habit de moniteur de ski et de snowboard (École Suisse de Ski), je me suis engagé au sein de l’association L’Usine – Centre Culturel Autogéré – à Genève. En qualité de secrétaire général et porte-parole, j’y ai structuré la vie associative et représenté les intérêts de la vingtaine d’entités (env.300 membres) face aux politiques, devant les médias et avec les partenaires de l’association.

Début 2016, j’ai quitté L’Usine pour m’occuper à plein temps de ma fille ainée durant une année (elle soufflait alors sa première bougie).

Aujourd’hui : Augmenter la capacité d’action des professionnelles !

Aujourd’hui, toujours animé par la furieuse envie d’inspirer et d’aider celles qui m’entourent à respirer grand en (ré)générant des connexions vivantes, je suis engagé dans deux activités professionnelles :

Avec l’équipe d’Axiome, j’accompagne des organisations dans leur évolution organisationnelle, dans des phases de changements et de transformation. Par la formation, le coaching et le conseil, j’inspire et stimule les professionnelles, leur permettant de libérer leurs énergies, créer des dynamiques collaboratives et favoriser l’innovation.

https://www.linkedin.com/company/axiome-change/

Au sein de la Fondation Jobtrek, j’anime les ateliers ACE. J’accompagne les jeunes dans le lancement de leur carrière professionnelle par des expériences innovantes. Par l’utilisation d’outils entrepreneuriaux (enquête professionnelle, Business Model Canvas, Pitch, …), les trekkis revisitent leurs interactions avec le monde et changent de posture : de quémandeuses d’emploi, elles deviennent apporteuses de solution. Les professionnelles en devenir créent des liens de coopération avec leur futures patronnes. Objectif : un apprentissage adéquat qui verra les compétences et les envies des jeunes répondre positivement aux besoins de l’entreprise et de ses clientes.

Ces engagements me permettent de mettre en acte les vœux que Jacques Brel adressait en 1968.

Jacques BREL : 1er janvier 1968
Je vous souhaite de souhaiter. Je vous souhaite de désirer.
Le bonheur, c’est déjà vouloir. Comme en droit pénal, l’intention vaut l’action.
Le seul fait de rêver est déjà très important.
Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir.
Et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns.
Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer, et d’oublier ce qu’il faut oublier.
Je vous souhaite des passions. Je vous souhaite des silences.
Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil, et des rires d’enfants.
Je vous souhaite de respecter les différences des autres parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir.
Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque.
Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.
Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable.

 

Certaines opinions contenues dans ce texte sont personnelles à l’auteur et ne sauraient constituer des prises de positions de Jobtrek concernant des sujets qui ne relèvent pas de l’activité d’insertion professionnelle de la fondation.

Contact

Vous désirez aller plus loin avec nous?
N’hésitez pas à prendre contact pour que l’on vous présente notre travail et que l’on puisse répondre à vos questions.
Nous contacter